•  

    Pour ce rythme inférieur dont t'informe la Mort

    Pour ce chagrin du temps en six cent vingt-cinq lignes

    Pour le bateau tranquille et qui se meurt de Port

    Pour ce mouchoir à qui tes larmes font des signes

    --

    Et pour tout le silence


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :